logo_scalp_hair

La micropigmentation capillaire pour les femmes

Scalp-hair Académie

La perte des cheveux est un problème esthétique particulièrement gênant pour ceux qui en souffrent. Si vous avez toujours cru qu’elle n’affectait que la gente masculine, vous vous êtes lourdement trompés. Les femmes aussi, et dans une bonne mesure, doivent faire face à cette tare. Et même si elles essayent de renverser la tendance en ayant recours aux cosmétiques, l’alopécie diffuse ou répandue suit inexorablement son cours. Heureusement, la science vole au secours de ces dames en désespoir en proposant une intervention non chirurgicale : la micropigmentation capillaire.

Ce nom ne vous dit rien ? Pas grave, vous saurez tout après avoir lu cet article !

La micropigmentation capillaire, une solution pour restaurer la confiance en soi

Près de 45% des femmes âgées de plus de 50 ans sont touchées par la perte de cheveux. Et pour ces dames, habituées à avoir une belle chevelure épaisse, l’alopécie est une situation très traumatisante qui affecte leur estime de soi. Même si elle se limite à des cheveux clairsemés, cassants ou des tâches chauves circulaires, elle reste un défaut physique très difficile à assumer.

La micropigmentation capillaire est la solution qui peut redonner le sourire à toutes ces femmes. Certes, elle ne va ni faire repousser les cheveux ni enrayer leur chute. Mais elle permet de masquer l’alopécie féminine en colorant le cuir chevelu, à l’image d’un tatouage. Sauf que ce tatouage-là est très réaliste et donne l’impression d’avoir des cheveux plus denses et unis.
Ainsi, sans recourir à une greffe de cheveux, vous pouvez, dès maintenant corriger ce défaut esthétique de votre apparence.

La coloration est choisie avec soin pour s’allier aux cheveux existants, ce qui vous rendra plus sereine. Tous les petits défauts de vos cheveux disparaîtront après cette intervention non chirurgicale.

En quoi consiste le traitement de micropigmentation capillaire ?

Tout comme la greffe de cheveux, la micropigmentation capillaire est un travail de grande précision. En clair, le praticien doit effectuer une injection de pigments organiques à une profondeur précise du derme, afin d’imiter le cheveu à la repousse. Cette méthode permet de camoufler la zone dégarnie et de créer un effet de densité uniforme.

Avant tout, il est important de savoir que la micropigmentation est une solution capillaire indolore. Le praticien ou la praticienne spécialisé.e n’aura donc pas besoin de procéder à une anesthésie locale pour éviter au patient les sensations de douleur désagréables.

À l’aide d’une aiguille très fine, il va introduire à des endroits précis du derme des micropigments biodégradables, caractérisés par de petits points colorés. Ces petits points vont combler les zones clairsemées où il n’y a pas de cheveux ou de poils.

Ici, le moindre détail prend de l’importance. Voilà pourquoi le praticien se sert d’un dermographe. Cet appareil permet de trouver la bonne profondeur à laquelle injecter le pigment insoluble. Au-delà des éléments techniques, l’opération requiert d’avoir un véritable sens artistique pour un résultat esthétique.

Recourir à la micropigmentation capillaire : quels avantages ?

La micropigmentation capillaire fait partie des interventions qui ne nécessitent pas de chirurgie esthétique et qui jouissent d’un franc succès auprès de la gente féminine et masculine. Ses résultats sont particulièrement appréciés par les femmes. En fait, cette opération répond à toutes les envies. Zoom sur ses avantages !

Elle offre une alternative à la greffe capillaire

Tout le monde n’a pas les moyens de s’offrir un voyage médical en Turquie pour se faire greffer des bulbes de cheveux. Et dans certains cas, la greffe capillaire est contre-indiquée, notamment si le patient est très jeune. De plus, même après l’opération, certains défauts du cuir chevelu peuvent subsister.

A savoir que les femmes souffrent souvent d’une alopécie diffuse (perte de cheveux répartie sur l’ensemble du cuir chevelu) contrairement aux hommes qui ont souvent une calvitie localisée. Il est donc important de prendre en compte toutes les solutions possibles et la plus adéquate.

La micropigmentation ne se vante pas d’être le meilleur des remèdes contre la chute des cheveux. Toutefois, elle a l’avantage de corriger les défauts esthétiques liés à cette situation. Elle crée l’illusion d’une densité capillaire plus importante, sans avoir à recourir aux implants capillaires. Simple, efficace et surtout peu onéreuse, cette technique est un excellent compromis.

Elle permet de cacher un dégarnissement des cheveux

L’injection de micropigments constitue une alternative pour les femmes dont la calvitie est à un stade très avancé, par exemple lorsqu’on est obligé de se raser complètement. Le praticien réalisera des micropoints de la couleur exacte de vos cheveux pour un résultat épatant. Il saura atténuer le contraste entre le cuir chevelu et les cheveux. Comme quoi, on peut avoir du style, même avec un crâne rasé !

Elle permet de redessiner la ligne capillaire pour donner du style

La micropigmentation a, avant tout, une vocation esthétique. Minutieux, l’expert adapte la couleur des pigments et des dessins capillaires pour un résultat naturel et apportant de la discrétion. Cette technique permet d’améliorer l’harmonie de vos traits et de vous donner du style. On se serait cru chez le coiffeur, mais en bien mieux !

Par exemple, une femme peut recourir à la micropigmentation si elle souhaite densifier sa chevelure au niveau de sa raie ou de ses tempes. Le spécialiste des cheveux peut même travailler la ligne frontale pour la rendre plus nette. Il cherchera toujours à comprendre vos besoins pour vous proposer une solution qui vous convienne.

Elle permet de vous redonner confiance en vous

Hormis les questions d’hérédité, la chute des cheveux est généralement liée à des choses qu’on a du mal à contrôler. Très souvent, cela est dû au stress chronique ou à des changements hormonaux. Il y a également le cas particulier et touchant de ces femmes qui subissent les effets secondaires des séances de chimiothérapie.

Dans notre société, une chute de cheveux anormale est une tare difficile à porter par une femme. La plupart d’entre elles sombrent dans le désespoir, regrettant leur chevelure d’antan. Avec la micropigmentation, elles ont la chance de corriger ce défaut et de s’assumer pleinement.

Être capable de se regarder dans le miroir et de revoir ses cheveux stimule véritablement la confiance en soi. Vous n’aurez plus à vous couvrir la tête et marcherez fièrement. D’ailleurs, il se pourrait que votre nouveau style vous attire des regards admiratifs !

Qui peut pratiquer un traitement par micropigmentation ?

Tout au long de cet article, vous avez découvert le déroulement de la micropigmentation capillaire. Avez-vous remarqué, cependant, à quel point cette technique nécessite un travail précis et laborieux ? La rigueur apportée au procédé est due au fait qu’un mauvais usage des pigments peut causer des dommages sur la santé du patient.

Seul un centre capillaire spécialisé peut fournir le matériel nécessaire à l’intervention esthétique. Là encore, il faut se tourner vers un professionnel spécialisé, qui a fait ses preuves dans le traitement pour cheveux par micropigmentation. Grâce à son expérience, il pourra prendre les mesures nécessaires pour que le traitement pilaire soit réussi et sans effets secondaires.

Idéalement, les professionnels réalisent toujours un bilan capillaire avant de faire l’opération. Cet examen méticuleux du cuir chevelu leur permet de tenir compte des défauts du cuir chevelu et des proportions du visage pour offrir un bon rendu visuel. C’est pourquoi nous vous recommandons vivement de rechercher une clinique du cheveu reconnue !