Qu’est-ce que la tricopigmentation ?

Scalp-hair Académie

Technique visant à masquer ingénieusement la calvitie androgénétique ou autre type d’alopécie, la tricopigmentation constitue une solution esthétique pour les personnes souhaitant remédier à leur perte de cheveux. Elle représente une évolution technologique, car sa méthode est mieux élaborée que celle de la micropigmentation du cuir chevelu.

La tricopigmentation reste généralement hypoallergénique et bio compatible. Sa technique peut-être réversible ou permanente. Il existe par ailleurs plusieurs types de traitement de tricopigmentation. Besoin d’en savoir davantage sur cette technologique de micropigmentation révolutionnaire ? Voici des informations plus ou moins exhaustives sur le sujet.

En quoi consiste réellement la technique de la tricopigmentation ?

La méthode de la tricopigmentation s’apparente, quelque peu, à celle de la micropigmentation du cuir chevelu, qui consiste essentiellement à appliquer des points tatoués microscopiques afin de reproduire au mieux l’apparence des cheveux. Mais à la différence de celle-ci, la tricopigmentation donne un résultat plus dense et réaliste.

En effet, la technique de cette technologie consiste à instiller une infime quantité de pigment dans la couche superficielle du derme du cuir chevelu. Ces micropigments inoculés dans une parcelle de la peau du crâne permettent de modifier l’aspect esthétique de cette zone. C’est ainsi que l’illusion de cheveux naissants se crée.

La tricopigmentation est un traitement non chirurgical, une sorte de tatouage spécial qui n’implique pas l’usage d’encre préjudiciable à la santé. En réalité, l’encre utilisée pour cette technique est hypoallergénique et bio résorbable. Il ne comporte donc pas de métaux lourds comme le plomb ou l’oxyde de fer.

Quel est l’intérêt de recourir à la tricopigmentation ?

Mis au point par deux spécialistes italiens répondant aux noms d’Ennio ORSINI et de Toni BELFATO, la tricopigmentation est une méthode brevetée, réputée non invasive et indolore.

Elle constitue en réalité, un traitement pratique pour pallier plusieurs problèmes, responsables de la perte de cheveux. De toute évidence, les complications qui impliquent souvent une chute sévère des cheveux sont nombreuses. Il y a par exemple :

  • la chimiothérapie suite à un cancer du sein;
  • le taux élevé de dihydrotestostérone (DHT) dans l’organisme;
  • la carence en fer et en d’autres nutriments;
  • l’alopécie androgénétique;
  • la pelade;
  • l’insuffisance congénitale de densité capillaire.

Perdre ses cheveux n’est donc pas un acte volontaire ou héréditaire, mais peut devenir irréversible.

En général, lorsque cela survient, certains spécialistes recommandent la prise de compléments alimentaires contenant des acides aminés ou des molécules favorisant la repousse des cheveux comme le finastéride. D’autres dermatologues font plutôt recours au traitement PRP pour traiter leurs patients.

Certes, il s’avère que dans bien de cas, ces différentes solutions permettent de stopper la chute et favorise la repousse des cheveux. Cependant, lorsqu’il s’agit d’une calvitie totale ou d’une perte excessive des cheveux, la dermatologie n’a pas de réelle solution pour y remédier. Ce qui amène certains patients à opter pour des méthodes comme la greffe capillaire ou le port de perruque.

Pour toutes ces personnes, la tricopigmentation peut être une option intéressante. En effet, même en cas de greffe capillaire, elle peut constituer un complément pour donner un meilleur rendu aux patients ne disposant pas d’une zone donneuse assez fournie. Par ailleurs, elle peut être également utile aux patients qui ne souhaitent pas faire usage de produits cosmétiques de camouflage comme les poudres ou les laques.

La technique du tricopigmentation peut-être réversible ou permanente

A priori, il importe de savoir que la tricopigmentation n’est pas un vrai tatouage. Même si cela y ressemble, les instruments utilisés pour ces techniques sont spécialement conçus pour travailler dans une zone délicate telle que le cuir chevelu. Les pigments inoculés ne sont donc pas permanents, mais résorbables sur une période de temps donnée.

Il importe ensuite de distinguer deux modes d’application de la tricopigmentation : le mode temporaire et le mode permanent.

Le traitement temporaire

Comme l’indique clairement son appellation, ce mode de traitement possède une durée limitée dans le temps. En effet, le traitement temporaire est réalisé avec des pigments résorbables. Le dépôt des pigments s’effectue alors sous la peau et est essentiellement placé à un niveau superficiel. L’avantage de ce traitement est de garantir au patient une certaine liberté de choix.

Le traitement permanent

À l’inverse du traitement temporaire, cette technique ne s’estompe pas au fil du temps. Toutefois, il convient de faire remarquer qu’il s’agit d’un choix extrêmement contraignant. En réalité, cette option ne permet pas vraiment d’opérer des changements plus tard, car elle reste définitive. Il est tout de même possible de faire des retouches à souhait.

Quels sont les types de traitements possibles dans la tricopigmentation ? Traitement Effet Rasé

Ce type de traitement permet de reconstruire sur la peau du crâne, l’aspect d’un poil rasé. La reproduction s’effectue à l’aide de dessin de points produisant visuellement l’aspect du poil coupé à zéro. Bien réussi, ce type de traitement donne un résultat esthétique incroyable.

Les dessins sont indiscernables des autres cheveux. Le traitement effet rasé est une excellente solution pour ceux qui veulent raser leurs cheveux. Il s’adapte également à ceux qui sont réellement en quête d’une couverture très naturelle sur des cheveux longs.

Traitement Effet Densité

Ce type de traitement est favorable à ceux qui souhaitent maintenir leurs cheveux longs ainsi qu’un maximum de naturel, afin de permettre un rasage à court terme. Sa méthode consiste à rendre épais optiquement un cheveu aminci en procédant par l’élimination du contraste entre le cheveu et le cuir chevelu blanc. C’est de toute évidence la meilleure méthode pour masquer la perte des cheveux et l’amincissement.

Les dessins sont indiscernables des autres cheveux. Le traitement effet rasé est une excellente solution pour ceux qui veulent raser leurs cheveux. Il s’adapte également à ceux qui sont réellement en quête d’une couverture très naturelle sur des cheveux longs.

Traitement Camouflage de Cicatrices

Ce type de traitement permet de couvrir les diverses zones cicatrisées dans le cuir chevelu qui empêchent les cheveux de repousser naturellement. En général, ces cicatrices sont dues à une intervention chirurgicale, à une greffe ou à une blessure. Leurs présences posant souvent un réel problème d’esthétique, recourir à ce type de traitement peut s’avérer très intéressant.

Dans quel cas la tricopigmentation n’est très pas recommandée ?

Bien que la tricopigmentation soit une technique de micropigmentation exemptée de risques, il y a tout de même des cas où elle ne peut être appliquée. En effet, lorsque le patient porte des cheveux blancs, blonds ou roux la tricopigmentation n’est pas conseillée.

Aussi, dans le cas de certaines affections telles que le psoriasis, la folliculite ou la dermatite non traités, il n’est pas possible de recourir à la tricopigmentation. Les maladies auto-immunes ainsi que les cicatrices keloïdes font partie des cas défavorables à l’application de la tricopigmentation.